Les fractures

DéfinitionRôle du kinésithérapeute

 

Les fractures sont des ruptures de continuité de l’os, en général dues soit à un excès de contrainte, soit à une fragilité antérieure du tissu osseux. Les fractures peuvent être traitées de trois manières différentes : 

    • traitement fonctionnel : immobilisation relative en attendant la consolidation, mobilisation précoce, mise en décharge pour les fractures des membres inférieurs
    • traitement orthopédique : immobilisation externe par plâtre, résine, orthèse en attendant la consolidation afin d’éviter les déplacements secondaires.
    • traitement chirurgical :opération et pose de matériel pour stabiliser la fracture (plaque, vis clous, broches….) que vous garderez dans certains cas ou qui peut être retiré dans d’autres cas à plus long terme par votre chirurgien (en général au minimum 18 mois après l’opération).
 

Le médecin (ou le chirurgien) va déterminer le traitement adéquat pour la fracture, et la plupart du temps donner un protocole à suivre pour le traitement.

Le rôle du masseur-kinésithérapeute dans tout ça? l’intervention du kinésithérapeute sera plus ou moins précoce selon les consignes du chirurgien, et se conformera aux indications et contre-indications de ce dernier.

Nous pouvons parfois être amenés à intervenir pendant la phase d’immobilisation afin de limiter la perte de force musculaire globale, soulager au mieux les douleurs, drainer l’œdème, diminuer les tensions musculaires et limiter l’enraidissement des articulations non directement impliquées par la fracture mais parfois inévitablement gênées par l’immobilisation.

Ensuite, la kinésithérapie va être indispensable pour récupérer une force musculaire normale, des amplitudes articulaires correctes, et remettre progressivement en contrainte l’os fracturé. Avec l’immobilisation et la non utilisation, la masse musculaire fond très rapidement. Qui n’a jamais vu un bras ou un mollet diminués de moitié après avoir enlevé un plâtre? S’il y a eu une opération, votre kinésithérapeute pourra aussi être amené à travailler les cicatrices pour éviter des séquelles douloureuses ou des adhérences gênantes à plus long terme.

Les temps de consolidation sont irréductibles et variables selon les patients (âge, os concerné, présence d’autres maladies….), c’est pourquoi, en cas de fracture, il faudra vous armer de patience et respecter scrupuleusement les indications (et surtout les contre indications!) de votre chirurgien afin d’avoir une récupération optimale.

 

Vous avez des questions? Vous souhaitez avoir plus de précisions concernant la prise en charge en kinésithérapie? Vous souhaiteriez qu’un autre sujet soit abordé? N’hésitez pas à me laisser un commentaire via le formulaire ci-dessous ou à me contacter directement par mail à l’adresse estelle.barge.mk@gmail.com ou par téléphone au 06 60 83 06 37.

Les fractures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut